06 86 95 27 89   Contactez-nous

Le sport pour lutter contre les pathologies chroniques

Article publié le 14 avril 2020

Le sport pour lutter contre les pathologies chroniques 

La pratique du sport a de nombreux bienfaits sur l’organisme et permet de guérir une très grande partie des maladies chroniques car elles sont issues du mode de fonctionnement de notre société et d’une mauvaise hygiène de vie : une grande sédentarité et une très mauvaise alimentation : mal-bouffe, fast-food, nourriture industrielle… 

Nous aborderons le sujet de la pratique sportive et de ses bienfaits sur l’organisme et comment une pratique sportive régulière aurait pu éviter à un grand nombre de personnes de développer une forme grave du virus du CoVid-19.

Les scientifiques s’accordent tous pour dire qu’une pratique régulière d’une activité physique permet de booster le système immunitaire et de réduire le nombre de pathologies chroniques qui touchent une grande partie de la population et notamment les personnes ayant développé des formes graves du virus du Covid-19. 

« Restez chez vous »

C’est un message que nous entendons tous les jours afin de lutter contre la propagation du virus du Covid-19. Cette mesure s’applique à toute la population et plus particulièrement à ceux qui risquent de développer une forme grave de la maladie. Le Haut Conseil de la santé publique a dressé une liste des populations les plus vulnérables. 

Ainsi les personnes souffrant d’une pathologie chronique – maladies cardio-vasculaires, hypertension artérielle, obésité, cancers, ou encore les personnes souffrant d’un déficit immunitaire – ont un risque plus élevé de développer une forme très grave de la maladie du Covid-19

D’après un rapport de l’OMS publié au mois de mars sur la situation en Chine, «les patients qui ont déclaré ne pas avoir de comorbidité (aucune pathologie grave) avaient un taux de mortalité de 1,4 %, les patients souffrants de comorbidité (diabète, hypertension, cancer, maladie respiratoire…) avaient des taux de mortalité beaucoup plus élevés: 13,2 % pour les maladies cardiovasculaires, 9,2 % pour le diabète, 8,4 % pour l’hypertension, 8,0 % pour les maladies respiratoires chroniques et 7,6 % pour le cancer».

Nous savons que donc les personnes les plus touchées par le virus du Covid-19 sont, soit des personnes âgées ou alors des personnes ayant des pathologies chroniques comme l’obésité, de l’hypertension artérielle, un cancer ou encore des maladies respiratoires. La pratique régulière d’une activité physique permet de réduire grandement ces pathologies chroniques.

Le sport pour lutter contre les pathologies chroniques 

=> Le sport pour lutter contre l’obésité 

sport-pour-lutter-contre-les-pathologies-chroniques

Le sport contribue au contrôle et à la perte de poids, en brûlant des calories et en dépensant de l’énergie lors de sa pratique. Il faut savoir que l’énergie dépensée chaque jour par une personne, est supérieure de 15% en pratiquant une activité physique banale et de 30% en pratiquant une activité physique soutenue, par rapport à une personne sédentaire.

Pour remédier à la sédentarité il y des choses simples à faire : marcher au lieu de prendre le bus, promener son chien, prendre les escaliers à la place de l’ascenseur…

Pour une personne en surcharge pondérale, il faudra reprendre une activité physique progressive et adaptée à son état de forme. 

 Si l’activité physique choisie est le renforcement musculaire, certains exercices devront être adaptés car le surpoids créé des problèmes aux articulations. Cependant, le renforcement musculaire peut être très intéressant en termes de dépense énergétique : 1h de « renfo » permet une consommation d’environ 350-400 kcal. 

Un homme sédentaire a besoin d’environ 2200 kcal quotidiennement et une femme environ 1800 kcal. Pour perdre du poids raisonnablement – c’est à dire pour perdre de la masse grasse sans perdre de masse musculaire – il faudrait consommer entre 100 et 150 kcal de moins que son besoin journalier. 

Le sport est un moyen parfait pour arriver à faire diminuer le rapport « calories dépensées » (métabolisme + activité quotienne) / « calories absorbées » (nourriture). 

=> Le sport pour réduire l’hypertension

D’après la fédération française des cardiologues, la pratique d’une activité physique régulière va entraîner la réduction des maladies cardio-vasculaires et notamment une nette diminution de l’hypertension. 

L’activité sportive permet une augmentation de la force de contraction du myocarde, une diminution de la fréquence cardiaque au repos et pendant l’effort – le coeur se fatigue donc moins au quotidien -, et une augmentation du volume de sang éjecté lors de la contraction ventriculaire – le coeur doit moins travailler pour propulser le sang dans l’organisme -.

Tout ceci va permettre le maintien d’une tension artérielle inférieure à 14/9 et donc diminuer le risque d’hypertension chez les pratiquants d’une activité physique régulière.

=> Le sport pour lutter contre le cancer 

Selon la fondation ARC pour la recherche sur le cancer, la pratique régulière d’une activité physique adaptée réduit les risques de cancer et a une action positive sur l’organisme pendant et après la maladie.

Plusieurs études scientifiques ont montré l’importance d’une pratique sportive régulière dans la réduction des risques de cancer, mais aussi pendant et après la maladie.

La pratique d’un sport joue un rôle très positif dans la prévention de certains cancers.

Comme nous l’avons vu précédemment, adopter une pratique sportive régulière permet de prévenir le surpoids et l’obésité qui sont des facteurs de risque de certains cancers et qui peuvent également favoriser le risque de récidives.

Elle permet également de contrôler la production de certaines hormones et de facteurs de croissance, tels l’insuline, l’IGF-1, la leptine ou encore l’adiponectine qui interviennent dans la croissance tumorale.

Le sport permet de stimuler le système immunitaire, favorisant ainsi les défenses naturelles contre les cellules cancéreuses.

Enfin, le transit intestinal est amélioré et accéléré, réduisant l’exposition de la muqueuse digestive aux agents cancérigènes issus de notre alimentation.

La Haute Autorité de santé a reconnu en 2011 l’activité physique comme une option thérapeutique non médicamenteuse, aidant à la lutte contre le cancer et l’intégrant dans le parcours de soins des patients malades.

=> Le sport pour lutter contre les maladies respiratoires

Pour les personnes souffrant de maladies respiratoires chroniques (asthmes, broncho-pneumopathies chroniques obstructives ou encore allergies respiratoires), il n’est plus à prouver aujourd’hui que l’exercice physique et la reprise de l’effort sont tout à fait bénéfiques.

Il faut savoir que la limitation à l’effort pour ces personnes est musculaire (souvent suite à une période d’inactivité prolongée) mais également périphérique. 

La reprise d’un programme d’entraînement doit toujours se faire avec l’accord du médecin. 

Peu importe la pathologie respiratoire chronique, la mise en route de programmes d’entraînement spécifiques va souvent considérablement améliorer la qualité de vie de ces personnes notamment en améliorant grandement leur capacité respiratoire et en diminuant l’hypertension pulmonaire.

Les bienfaits de l’activité physique sur l’organisme 

sport pour lutter contre les pathologies chroniques

=> Diminution de 50% de l’hypertension arterielle

=> Diminution du risque de certains cancers

=> Diminution du risque de maladie cardio vasculaire

=> Amélioration de la capacité respiratoire

=> Régule le diabète et le taux de sucre dans le sang

=> Régule le cholestérol

=> Perte de poids donc diminution de l’obésité 

Pour conclure 

Il n’existe pas de solution miracle, avoir une bonne hygiène de vie c’est à dire une pratique sportive régulière, une alimentation saine et équilibré et une diminution de la sédentarité permettre de résoudre un grand nombre de problèmes de santé liés à notre mode de vie dans notre société. 

Pour l’instant le plus important est de prendre soin de vous en restant chez vous! 

Si vous souhaitez être accompagné par un professionnel par visio pour reprendre une activité sportive, contactez nous ici.

Retrouvez nous sur notre page Facebook ici.

Partagez cet article sur :
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin